Tafraout

La route et région de tafraout

Si l'on veut bien connaitre la région de l'Anti-Atlas, il faut partir d 'Agadir ou de Tiznit. Depuis Agadir, à 150 Km ou depuis Tiznit, à 50Km, les routes qui conduisent à Tafraout offrent toute une série de paysages inoubliables, la région, émaillée, les greniers collectifs décrits antérieurement, est recouverte d'une végétation très pauvre, caractéristique de la zone méridionale du Maroc. Dans ce paysage aride, de grandes montagnes de granit rouge surgissent. Elles semblent avoir été sculptées par la main d'un artiste. Nous pourrons aussi apercevoir des petits hameaux habités par les membres de la tribu des llalla. Cette peuplade base son économie sur la culture de l'orge et du blé et la cueillette des amandes. Car cette région est riche en amandiers qui dessinent un très beau paysage lorsqu'ils sont fleuris. Les ondulations du terrain nous annoncent que nous sommes dans les premiers contreforts de l'Anti-Atlas. C'est précisément dans une vallée entaillée dans ces montagnes que se trouve Tafraout, à 1200 M d'altitude. C'est la capitale de la tribu berbère, qui donne son nom à cette vallée. On dit que les  Ammeln ont un très grand esprit commercial.
Le manque de pluie et la stérilité de la terre les a obligés à chercher d'autres ressources pour leur économie familiale. Il est donc facile d'identifier les magasins ouverts par les Ammeln dans d'autres villes marocaines et même à l'étranger. Leur esprit commercial, légendaire, les fait ouvrir très tôt et fermer très tard leur établissement. Quelquefois, les femmes passent de longues périodes seules, à Tafraout, alors que leurs maris s'occupent des commerces, à des milliers de kilomètres. Lorsqu’ils rejoignent leur village, une partie des bénéfices sert à acheter ou restaurer leurs maisons qui, avec leurs murs ocre, s'harmonisent parfaitement avec les couleurs de l'environnement naturel.

Page 6 sur 8